Les bienfaits de la spiruline pour les sportifs

L'activité physique possède de très nombreuses vertus et constitue un excellent moyen de se prémunir contre les maladies chroniques.


Selon l'Observatoire Régional de la Santé du Nord-Pas-de-Calais, l’activité physique est susceptible d’être bénéfique pour la santé indépendamment de l’âge et du poids du pratiquant. Les professionnels de la santé estiment qu’une activité physique régulière est associée à une diminution des risques de diabète, d’hypertension artérielle ou de cancer du côlon, ainsi qu'à une diminution de la mortalité cardio-vasculaire et de la mortalité toutes causes.


La spiruline est riche en acides aminés qui sont nécessaires à la fabrication des muscles et à leur réparation. Elle renferme également une mine de nutriments (fer, vitamines du groupe B, antioxydants...) indispensables pour diminuer les pertes liées à l'activité physique, limiter la fatigue et améliorer la résistance à l'effort.


Plusieurs études ont montré le rôle protecteur de la spiruline sur les dommages musculaires liés à l’oxydation, d’autres études ont validés les bienfaits de la spiruline pour le sportif, cette algue bleue a la vertu d’améliorer les capacités de récupération, de favoriser la reconstruction du muscle après l’effort, et aussi d’améliorer les facultés d’endurance. Ce complément alimentaire naturel trouve ainsi facilement sa place dans un programme de nutrition sportive.


Nombreux sont les sportifs qui utilisent la spiruline pour une récupération rapide. Après un effort physique intense, les muscles ont besoin de récupérer et le fer contenu dans la spiruline favorise cette récupération. La spiruline, en retardant la production d’acide lactique, responsable de la fatigue et des crampes musculaires permet une meilleure oxygénation des muscles et donc une bonne récupération après le sport, bref la spiruline favorise une bonne endurance pendant le sport et une bonne récupération après les efforts physiques.


En fait les protéines sont les garants de la structure des muscles, des tendons et de l’hémoglobine. Ce sont elles qui assurent la réparation et la régénération des muscles. C’est pourquoi, il est essentiel lors de la pratique d’une activité sportive d’augmenter l’apport de protéines de qualité. Dans les sports d’endurance (vélo, course, aviron, roller, ski de fond…), elles sont primordiales pour réparer les microlésions des fibres musculaires et pour compenser les pertes en acides aminés, oxydés au cours d’un effort continu. Dans les sports de force (fitness, body-building, haltérophilie…), l’augmentation de la part protéinique permet également le gain de masse musculaire.


En 2010, une étude sur les hommes sportifs a testé l'effet d'une complémentation de spiruline de 6 grammes par jour pendant un mois. Les performances sportives des volontaires ont été testées sur un tapis de course. Par rapport au placebo, la spiruline permettait d'augmenter les performances. D'après les auteurs, ce serait dû au fait que la spiruline favorise l'utilisation des graisses pendant l'exercice physique (leur oxydation) et la concentration de glutathion (un antioxydant).


Les propriétés antioxydantes de la spiruline sont largement mises en avant, que ce soit à destination des sportifs ou orientées vers le bien-être et la prévention du vieillissement cellulaire. Cette référence quasi systématique à des propriétés antioxydantes est en incohérence avec le peu de référence dans la littérature pour en prouver la réalité.